AUSY sponsorise 12 étudiants dans leur aventure 4L Trophy

7 Décembre 2015
AUSY sponsorise pour cette nouvelle édition du 4L Trophy 6 équipages. Issus de différentes écoles d'ingénieur tous souhaitent partager cette aventure inoubliable aussi bien au niveau humanitaire que personnel.

« L’Afri’4L » !

Vianney et Clémence, étudiants de l’EPF (Ecole d’Ingénieur-e-s) ont décidé de participer au 4L Trophy.

Vianney : Pilote
« Actuellement étudiant à l’EPF , je choisirai ma spécialité à la fin de cette année, mais j’aimerai travailler à l’avenir dans le bâtiment. J’avais la volonté de participer à une expérience différente, intense et qui permet de vivre des moments sans précédent. Le 4L Trophy est l’expérience parfaite pour vivre ces moments. Je suis un passionné de mécanique depuis ma tendre enfance. Je veux donc mettre à profit mes compétences sur le raid pour participer à cette belle aventure.

Clémence : Copilote
« Actuellement étudiante à l’école EPF, je choisirai ma spécialité à la fin de cette année, mais j’aimerai travailler à l’avenir dans l’aéronautique ou la mécanique. Avant de clôturer mon cursus, je voulais participer au 4L TROPHY. J’en ai beaucoup entendu parler ces dernières années. C’était un souhait pour moi de vivre ce moment sans pareil. Avec Vianney, nous espérons aller jusqu'au bout.

 

 

L'équipage "730" !

Amélie et Pierre-Antoine, deux étudiants de l’ESEO (Ecole Centrale d’Electronique), en première année de cycle ingénieur, ont décidé de participer au 4L Trophy.

Amélie: pilote
« J’ai toujours été une passionnée d’automobile et d’aventure, et le 4L trophy me permet d’allier ces deux passions, d’un côté cela me permet de me perfectionner dans un domaine qui me plait vraiment mais aussi de vivre une aventure hors du commun.»

Pierre-Antoine : co-pilote 
« Des amis m’ont parlé de cette aventure, j’ai tout de suite voulu participer à cet événement. Le côté humanitaire m’a aussi beaucoup plu car c’est une cause qui me touche. Ayant des connaissances en mécanique cela me permet d’approfondir mes compétences. »

 

L’équipage « 4L'PINS »!

Vivian et Benoit, étudiants de l’école 3IL (Ecole d’Ingénieur Informatique de Limoges) ont décidé de participer au 4L Trophy.

Vivian : Pilote
« Actuellement étudiant à l’école 3IL (Ecole d’Ingénieur Informatique de Limoges), j’ai décidé de participer à cette belle aventure qu’est le 4L Trophy 2016. Passionné de mécanique et de sport automobile, le 4L Trophy m’a toujours semblé être une expérience intéressante. Au-delà de ce challenge, il ne faut pas oublier le principal but du 4L Trophy: l'entraide qui permet de créer des écoles et de fournir du matériel scolaire pour les enfants les plus démunis du Maroc.»

Benoit : Copilote
«Actuellement étudiant à l’école 3IL (Ecole d’Ingénieur Informatique de Limoges), j’ai décidé de réaliser le 4L Trophy 2016. Cela fait déjà quelques années que je me renseigne sur le 4L Trophy. Cette année, j’ai l’opportunité de participer à cette aventure, qui est tout d’abord une action humanitaire pour aider les enfants défavorisés du Maroc et me permettre de découvrir d’autres pays. Grâce à vous, cela peut se concrétiser et rester un souvenir inoubliable.»

 

« L’équipage 998 »!

Béatrice et Thomas, deux étudiants de l’ECE (Ecole Centrale d'Electronique), en quatrième année cycle ingénieur, ont décidé de participer au 4L Trophy.

Thomas : Pilote
«Étudiant en Master 1 à l'ECE Paris, je me suis spécialisé dans les systèmes embarqués pour les domaines de la robotique et des objets connectés. Cela fait 5 ans que je suis dans l'animation et principalement avec les scouts (j'ai mon BAFA). Cette volonté de participer à l'éducation des enfants se retrouve dans l'engagement que j'ai pris cette année, la présidence de l'association humanitaire de l'école, Unis Pour Agir. Son but principal est l'aide à l'éducation des enfants défavorisés. C'est pour cela que je souhaite me lancer dans l'aventure du 4L Trophy, pour aider les enfants mais aussi voyager et découvrir la mécanique.»

Béatrice : Copilote
«Etudiante comme Thomas à l’ECE Paris en deuxième année du cycle ingénieur, j’ai choisi la majeure systèmes d’information pour travailler dans le secteur industriel. Le raid 4L Trophy est pour moi l’occasion de vivre une aventure unique permettant de me surpasser. Une aventure gravée à jamais dans ma mémoire. J’ai passé mon BAFA pour travailler auprès des enfants, c’est donc une volonté de contribuer à améliorer les conditions de vie des enfants de l’association ‘Enfants du Désert’ au Maroc.»

 

 

L’équipage « La Gardoune » !

Flavien et Antoine, deux étudiants de l’ESEO (École supérieure d'électronique de l'Ouest), en cycle intégré ont décidé de participer au 4L Trophy.

Flavien : Pilote
« Actuellement étudiant en 2ème année de cycle préparatoire intégré à l’ESEO. Je suis passionné par les voyages, la découverte de nouvelles cultures et de nouveaux horizons. Pour cela je me suis investi en tant que trésorier dans le club Entr’aide et Raid et j’ai la volonté de partir avec Antoine dans cette aventure pour acquérir de multiples connaissances et une certaine maturité sur le plan relationnel. »

Antoine : Copilote
« Actuellement étudiant en 2ème année de cycle intégré à l’ESEO, je suis président du club Entr’aide et Raid et vice-président du club ESEAUTO. Etant un passionné d’humanitaire et de vie associative, je compte sur ce projet pour approfondir mes connaissances en matière de mécanique et d’élaboration de projet.»

 

 

 

L’équipage «4L Bull » 

Jeremy et Clément, deux étudiants des Mines de Douai (École d’Ingénieur) ont décidé de participer au 4L Trophy.

Jérémy : Pilote
« Actuellement étudiant à l’école des Mines de Douai, j’avais à cœur de participer au 4L TROPHY 2016. Pour moi le 4L Trophy est bien sûr un incroyable raid humanitaire mais est aussi l'aventure d'une vie : des rencontres inoubliables avec les locaux et les autres participants, des paysages à couper le souffle, de la générosité... Quelque chose d’absolument unique. »

Clément : Copilote
«Actuellement étudiant à l’école des Mines de Douai (Ecole d’Ingénieur), j’ai décidé de réaliser le 4L Trophy 2016. J’ai toujours eu deux passions : la mécanique d’une part, et l’approche humanitaire d’autre part. Vivre des sensations fortes, faire de nouvelles rencontres est quelque chose d’enrichissant dans la vie d’un homme. Je voulais le vivre à travers cette experience. »